Je fais mes propres yaourts maison !

Je fais mes propres yaourts maison !

Depuis que je suis devenue maman, je ne pouvais plus me permettre de faire n’importe quoi et de donner à mes enfants de la mauvaise nourriture juste parce qu’ils aiment bien. J’ai déjà opté pour la friteuse sans huile qui m’a vraiment sauvé la vie. Il ne me restait qu’une seule chose : les yaourts.

Je ne pouvais pas contrôler tout ce qui se trouve dans les yaourts du commerce et je refusais de donner n’importe quoi à mes enfants. Mais, ils aimaient tellement ça, que j’ai dû me résoudre à acheter une yaourtière…

Des avantages… à ne plus pouvoir compter !

J’ai commencé à réaliser des yaourts maison grâce à ma yaourtière Seb avec l’arrivée de mon premier enfant. Du coup, je peux vraiment vous étaler les avantages d’un tel investissement et ce, par expérience.

yaourtière seb

Tout d’abord, je suis devenue une maman beaucoup plus rassurée. J’utilise désormais des ingrédients naturels et je sais ce que mes enfants mangent. Je pouvais enfin contrôler le taux de sucre et le diminuer tout en gardant quelque chose de bon.

Ensuite, ça revient beaucoup, mais BEAUCOUP moins cher. Acheter des yaourts pour des enfants, ça peut vraiment vous ruiner. Ils en mangent au moins deux par jour et en demandent parfois des yaourts spéciaux qui sont beaucoup plus chers que les autres.

Une fois habituée à cette yaourtière, j’ai commencé à innover. C’est vrai qu’on rate parfois la recette, mais j’ai quand même réussi des exploits. Mes enfants demandent parfois des yaourts spécifiques et préfèrent les miens à ceux du supermarché.

Quelques astuces de mamans…

Au fil du temps, j’ai appris à développer quelques astuces et je vais vous les donner. Premièrement, ne faites jamais du yaourt au chocolat et du yaourt nature en même temps. Vous finirez par devoir manger les yaourts nature toute seule et vos enfants se battront pour ceux au chocolat.

pots de yaourtière étiquettes

Deuxièmement, si vous avez plusieurs enfants, optez pour une grande yaourtière parce que ça part très vite. Mais, n’oubliez pas d’inscrire la date de la cuisson sur les pots afin de ne pas avoir à vous demander si c’est toujours bon ou pas.

Troisièmement, chaque marque offre des pots supplémentaires que vous pouvez acheter en plus de la yaourtière. Faites-le ! Avoir un stock en plus vous sera très utile surtout si vous recevez d’autres enfants. Je vous assure que 7 ou 8 pots ne suffisent pas parfois.

Une petite recette pour la route…

S’il y a une recette dont mes enfants raffolent, c’est celles des yaourts au Spéculoos. Elle est toute simple, mais il fallait y penser.

yaourt speculoos

Pour ça, il suffit de mixer un litre de lait avec un paquet de 175g de spéculoos et de porter le mélange à ébullition sur un feu doux. Ensuite, retirez-le et laissez le refroidir. Ça pourrait prendre une heure voire une heure et demie. Il faut ensuite le passer au tamis fin pour enlever les morceaux.

Entre temps, mixez un pot de yaourt nature, que vous pouvez avoir d’une ancienne préparation ou du commerce, avec sept cuillères à café de sucre. Ici, vous pouvez opter pour du sucre brun. Rajoutez ensuite le premier mélange au lait et au spéculoos et mixez le tout.  Mettez le mélange dans les pots et laissez la yaourtière travailler pendant 10 heures.

Quand elle aura fini, il faut laisser les pots au frais pendant 4 heures avant de manger. Pour faire plus, vous pouvez tout simplement doubler les ingrédients puisqu’on parle d’une quantité de 7 pots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.