Les bébés et leurs problèmes de santé

Le changement de comportement d’un bébé est l’un des premiers signes qu’il ne va pas bien. Son niveau d’activité change ou bien le bébé pleure davantage. Mais en général, si votre bébé est actif lorsqu’il est éveillé, vous devez bien faire la différence, si votre bébé boit normalement et que vous pouvez le calmer quand il pleure, de petits changements dans son niveau d’activité ou ses pleurs sont normaux.

 Les symptômes pour les problèmes de santé chez les enfants.

Mais parfois, si votre bébé devient irritable, il est important que vous alliez chez le médecin. L’irritabilité pourrait être un signe qui montre que votre bébé est malade.

Comme la plupart des êtres vivant, les bactéries et les virus se développent dans des températures approchant la température normale d’une personne. Quand la fièvre survient, notre température corporelle s’élève et les bactéries et virus ont de la difficulté à survivre. La fièvre est également un signe qui prouve que le système immunitaire et les globules blancs combats les infections.

Les problèmes les plus courants chez les enfants.

L’une des maladies les plus courantes chez les enfants de bas âges, ce sont les maladies respiratoires. En fait, environ un tiers des hospitalisations pendant la première année de vie sont liés à des problèmes respiratoires. Le rhume, la grippe, le coup et la bronchiolite sont assez courants et peuvent survenir durant les 12 premiers mois et à tout moment au cours de l’enfance. L’asthme et la pneumonie sont les plus graves et surviennent souvent pendant cette période.

Retenez également que les infections d’oreilles sont très courantes chez les enfants de six mois à deux ans et la plupart des enfants auront au moins une infection d’oreilles. Le mal de gorge est également un symptôme d’une maladie telle que le rhume.

Des problèmes gastro-intestinaux pourraient se manifester chez les enfants de bas âges. Ils sont habituellement provoqués par une infection virale dans l’estomac. D’autres maladies peuvent survenir chez les bébés, comme des infections urinaires, des problèmes cutanés, des problèmes oculaires, la méningite, les oreillons ou des infestations aux oxyures.

L’un des problèmes très importants et qui n’est pas à négliger et qui peut survenir durant la première année de vie est le retard de croissance. Un enfant souffre d’un retard de croissance lorsqu’il ne grandit pas normalement au fil du temps.

Il est donc important de suivre de près votre enfant auprès d’un médecin afin d’assurer sa bonne croissance et son développement intellectuel mais également pour prévenir la malnutrition.

Les problèmes d’allergie alimentaire chez les enfants

Il est important de noter que l’allergie est une réaction de l’organisme face à la présence d’un corps étranger qu’il supporte mal. Des réactions en chaîne peuvent se produire chez les enfants et il est important de consulter un allergologue dans ce cas-là. Ce dernier sera en effet le seul qui soit apte à détecter l’allergène et à vous donner plus amples informations sur le mal qui touche votre petit bout. Il pourrait s’agir d’une rhinite allergique, ou d’une intolérance à un aliment.

Il faut savoir déceler les symptômes d’une allergie alimentaire. Effectivement, cette dernière pourrait se traduire par des nausées ou encore des coliques. La plupart du temps, l’allergie est facile à reconnaître même chez les bébés, car elle se présente sous forme d’éruptions cutanées. Ce sont là autant de faits que vous êtes tenus de rapporter au pédiatre.

En ce qui concerne les allergies alimentaires, sachez que la médecine actuelle peut les déceler via des examens et tests divers. Parfois, ces allergies se manifestent au cours de la première semaine de vie et il est essentiel d’en discuter avec le spécialiste qui vous aidera à prendre les mesures adéquates pour venir à bout de ce problème. Le médecin est quelques fois amené à faire de petites injections sur les lèvres ou sur la peau pour apaiser les troubles relatifs à l’intolérance alimentaire. Il est possible que le pédiatre vous conseille sur l’alimentation du bébé et vous demande d’en supprimer quelques-uns pendant un certain temps. Ils seront réintroduits progressivement par la suite.

La constipation du nourrisson : à ne pas prendre à la légère

La diarrhée semble plus fréquente que les problèmes de constipation chez les nourrissons. Il est important de faire attention, car cette dernière s’avère bien plus dangereuse. D’ores et déjà, vous devez absolument apprendre à reconnaître les signes de la constipation. Si votre bébé n’évacue que 3 selles par jour, c’est qu’il est en proie à ce problème. Effectivement, un enfant en bonne santé évacue jusqu’à 6 selles par jour s’il est nourri au sein.

Le problème de constipation s’accompagne généralement de vomissements et cela pourrait être engendré par le lait maternel. C’est pourquoi les pédiatres préconisent le lait maternel jusqu’au 6e mois tout au moins. Dans tous les cas, il faudra vous conformer aux prescriptions médicales pour lutter contre la constipation qui est assez récurrente chez les plus petits.

Si par contre votre bébé à 6 mois et plus, vous pouvez essayer de lui donner des carrés de fruits qui ne sont pas trop sucrés pour l’aider. Il ne faut pas oublier de le réhydrater, car l’eau l’aidera à ramollir les selles. Si au bout de la première journée rien ne change, il vaut mieux consulter d’urgence un pédiatre.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.