Comment je conserve le pain le plus longtemps possible ?

En baguette, en boucle, en miche, en épis, en fougasse, aux noix, aux sésames ou aux olives, peu importe la forme ou la variété de votre pain, il va rassir rapidement si on le laisse à l’air libre. Sa croûte va s’endurcir tandis que sa mie va s’assécher. D’où l’importance de bien conserver le pain, car il deviendra impossible de le déguster comme il se doit. Certes, le pain rassis se prête à de nombreuses recettes gourmandes, mais ici, il est question de le consommer frais. J’ai regroupé ces quelques astuces pour vous aider à le conserver le plus longtemps possible.

Emballer son pain

Rien ne vaut une bonne baguette bien fraiche et tiède. En tant qu’aliment de base, le pain est servi à tous les repas en guise d’accompagnement, notamment en France. Lorsque vous l’achetez le matin chez le boulanger, il doit être encore bon le soir. Pourtant, les intempéries affectent la qualité de son goût et de sa texture. Étant exposé à l’humidité ambiante, il durcit et s’effrite plus ou moins vite. Donc, la première règle d’or pour éviter que le pain ne sèche trop vite, c’est de le mettre à l’abri. Pour ce faire, il suffit d’emballer la baguette dans un sachet en papier ou un torchon. Le plastique n’est cependant pas recommandé, car il ramollit le pain et favorise l’apparition de moisissures, à moins que vous ne conserviez le pain au frigo.

Congeler au réfrigérateur

Eh oui, le pain se conserve au frigo, plus précisément au congélateur. Quand j’achète le pain dans la matinée, je coupe ce dont j’ai besoin et je passe le reste dans un sachet hermétique avant de le surgeler.Au moment de le manger pour le dîner, on va attendre qu’il se décongèle naturellement ou au micro-ondes.

Garder son pain non tranché

Si vous tenez à garder l’aspect appétissant du pain, il est déconseillé de le découper à l’avance. Cela ne ferait que disperser l’humidité qui constitue sa structure. Selon une vieille tradition de grand-mère, on va placer une pomme coupée en deux à l’intérieur de la huche pour ralentir l’assèchement du pain. À défaut de pomme, un morceau de sucre, un morceau de pomme de terre ou une branche de céleri garantissent également une conservation similaire.

Enfourner le pain

L’astuce suivante est valable pour les pains à consommer pour midi, c’est-à-dire, légèrement séchés. Dans ce cas, on va le passer quelques minutes au four. Dans l’optique d’avoir une baguette qui croustille, on va d’abord humidifier la croûte.

Conserver sa baguette au bon endroit

En principe, c’est l’environnement ambiant qui affecte la qualité du pain. Il va falloir ainsi le ranger au bon endroit et à la bonne température. Dans l’idéal, cette dernière se situe entre 14 et 18°C. En ce qui me concerne, j’ai choisi la boîte à pain Stelton. Elle séduit par son design ergonomique et sa structure compacte qui assure sa fonction de boîte à pain à la perfection.

La boite à pain Stelton

À noter que chaque type de pain ne se conserve pas de la même façon. Les variétés qui se conservent le mieux sont celles au seigle complet. En revanche, le pain de campagne le sera moins. La composition n’influe aucunement le pain, mais c’est la forme qui est un paramètre important à ce propos. Si la pâte est modelée en miche ou en bâtard, le pain a toutes les chances de garder sa fraîcheur jusqu’au moment de le manger. Au contraire, les pains de forme allongée seront plus compliqués à conserver en raison de leur surface élargie.

Suggestion de conservation

En combinant ces astuces, voilà comment je procède. Dès que je reçois mon pain tout frais, je l’emballe dans un panier à pain dédié ou un torchon sec et propre. Ensuite, je le range à l’intérieur de ma boîte à pain. Je viens rajouter au fond l’élément qui permet de prolonger sa fraîcheur, soit du sucre, les pommes coupées ou le céleri. Tout au long de la journée, le pain va garder son aspect. Le soir venu, j’humidifie la croûte avant de l’enfourner. Au dîner, ma famille et moi nous jouissons d’un pain frais et croustillant à souhait.

Faites comme moi et dites au revoir au pain rassis qui ramollit ou durcit. D’autant que ces astuces n’ont rien de bien compliquer dans leur réalisation. La seule chose qu’il nous faut c’est la volonté d’intégrer ces bonnes habitudes dans notre quotidien.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.