Que faire si bébé a des hémorroïdes ?

Que faire si bébé a des hémorroïdes ?

Il est très rare qu’un bébé souffre d’hémorroïdes. Généralement, ils naissent comme une page blanche, sans aucune maladie et si on y fait attention, rien ne peut leur arriver. Mais, on peut être les meilleurs parents du monde, le bébé peut quand même les attraper.

Et, vu que ce n’est pas très commun, les parents passent généralement à côté et ne comprennent pas ce que c’est. On ne trouve pas beaucoup de gens qui en parlent tellement c’est rare. Alors, on vous aidera à avoir au moins les abc.

Comment reconnaitre les hémorroïdes chez le bébé ?

Contrairement à l’adulte, un bébé ne sait pas vraiment s’exprimer. On ne peut donc compter que sur l’observation. De plus, son système étant très immature, il ne pourra pas non plus comprendre ce qu’il a. Il y a pourtant certains signaux d’alerte.bébé souffre pleure hémorroïdes

 

Premièrement, comme chez l’adulte, les hémorroïdes génèrent des douleurs, des démangeaisons et des sensations de brûlures chez le bébé. Mais, comme il a les mains courtes, et heureusement d’ailleurs, il ne peut pas se gratter pour se soulager un peu. Alors, le bébé pleure.

Pour comprendre qu’il y a quelque chose qui cloche, il faut connaître les pleurs du bébé. Généralement, la maman les reconnait et sait quand son bébé est inconsolable. Elle sait qu’il ne demande ni attention, ni à manger, ni à être changé.

Mais, le diagnostic des hémorroïdes repose surtout sur l’observation de la marge anale du bébé. Là encore, il y a un petit problème. Il faut savoir faire la différence entre une simple irritation avec des rougeurs et une inflammation de l’anus. Au moindre doute, il faut consulter un médecin.

Quelles sont les causes ?

bébé pleure hémorroïdes

Les causes sont multiples et ressemblent beaucoup à ceux des adultes. Ça résulte principalement d’une augmentation de pression dans l’anus due à la constipation. Si chez l’adulte on parle de mauvaise hygiène de vie, chez le bébé dont le régime alimentaire repose uniquement sur le lait et les liquides, il n’en est rien.

On ne peut pas non plus parler d’alcool, de tabac ou de nourriture épicée. Toutefois, on parle de mauvaise hygiène tout court. Laisser le bébé longtemps avec une couche bien remplie peut être une des causes de l’apparition de ces troubles.

Bien que les hémorroïdes aient une composante héréditaire, ce n’est pas la seule incriminée. Il faut surtout explorer les causes de la constipation qui ne peuvent être liées qu’au fer. Le surplus de fer, si la maman en consomme beaucoup, ça passera au bébé et il sera constipé. Alors, puisqu’on ne peut pas agir sur son alimentation directement, c’est la maman qu’il faut contrôler.

Que faire en urgence pour soulager le bébé ?

Les hémorroïdes ne sont pas une urgence médicale. On ne peut pas appeler le médecin tard dans la nuit parce que le bébé souffre d’hémorroïdes. D’ailleurs, il ne pourra rien lui faire en urgence vu que le traitement prend du temps.

bébé souffre hémorroïdes

Par contre, pour aider le bébé à dormir, la baignoire sera votre allié. Vous allez faire, à l’instar de l’adulte, un bain de siège au bébé. Mais, puisque ce n’est justement pas un adulte, il faut l’introduire en entier dedans.

Contrairement à l’adulte aussi, la température de l’eau doit toujours être tiède. Il ne faut rien rajouter dedans. Si le bébé souffre beaucoup, vous pouvez lui mettre du linge propre trempé dans de l’eau froide et bien essoré sur la partie anale. C’est comme les glaçons qu’on met chez l’adulte.

Il ne faut pas oublier de bien sécher le bébé après et de ne surtout rien appliquer comme crèmes jusqu’à ce que vous voyez le médecin traitant. Vous pouvez toutefois masser un peu la zone pour stimuler la circulation sanguine tout en ayant des gestes doux.

Comment se conduire ?

bain de siège bébé hémorroïdes

Le lendemain, à la première heure, il faut appeler le médecin et prendre un rendez-vous en urgence, dans la matinée. Son médecin saura affirmer le diagnostic et vous donner les bons médicaments à prendre à son âge. Ne cédez pas à l’automédication surtout avec un bébé. Ça risque d’aggraver la situation.

Le traitement des hémorroïdes chez le bébé ne repose pas uniquement sur les médicaments du médecin. Vous pouvez trouver des méthodes beaucoup plus naturelles en demandant conseil à un homéopathe. Vous pouvez aussi trouver de l’aide auprès de parents ayant vécu ce calvaire.

Le traitement passe par trois volets. Premièrement, il faut dépister et trouver la ou les causes et les éliminer. Si c’est alimentaire, prenez sur vous et changez votre alimentation pour le bien de votre enfant. Si le bébé mange, il faut lui donner plus de fibres.

Deuxièmement, il faut soulager les symptômes. Entre bain de siège, traitements donnés par le médecin traitant et hygiène stricte, votre bébé pourra dormir la nuit. Vous pouvez faire autant de bain qu’il en demande pour être soulagé.

Enfin, il faut prévenir. Pour ça, vous devez penser à l’alimentation, l’hygiène et l’exercice. Pour les deux premiers, on vous en a déjà parlé. Pour l’exercice, sachez qu’un bébé en fait. S’il marche, incitez-le à le faire plus souvent, ça va muscler la partie anale et diminuer la fréquence des crises. S’il ne marche pas, il suffit de lui faire faire du sport.

bébé bain hémorroïdes souffre

Jouez avec votre bébé et faites-lui bouger les pieds aussi souvent que vous pouvez. Il sera ravi de voir sa maman jouer avec lui et vous serez récompensée en rires mémorables. Ça renforcera vos liens en plus de l’aider à aller mieux.

Quelques conseils exclusivement pour les parents !

Tout d’abord, il faut être très observateur. A chaque changement de couche, prenez le temps de passer au peigne fin votre bébé. Voyez s’il souffre en touchant la zone et si en le changeant, il pleure encore.

Ensuite, ne cédez pas à la panique en voyant les hémorroïdes. Gardez votre calme et appelez votre partenaire à la rescousse. Si votre moitié ne sait pas non plus quoi faire, appelez votre maman. Elle saura peut-être quoi faire.

bébé bain hémorroïdes

Enfin, essayez de rassurer votre bébé. N’ayez pas peur de le prendre dans vos bras et de lui faire prendre un bain. Gardez tout simplement vos gestes doux et lents.

Hémorroïdes un jour, hémorroïdes toujours…

Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que les hémorroïdes ont cette fâcheuse habitude de revenir. Du coup, si votre bébé en souffre, préparez-vous à avoir d’autres épisodes. Vous pouvez en être tranquille pendant son enfance, mais dès qu’il apprendra les mauvaises habitudes, ça pourra revenir.

On vous conseille vivement d’avoir une discussion avec votre enfant dès qu’il sera en mesure de vous comprendre et de le mettre en garde pendant son adolescence comme ça les crises seront moins intenses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.