Choisir le sexe de bébé : les méthodes qui existent

Choisir le sexe de bébé : les méthodes qui existent

Même si certains ne l’avouent pas toujours, de nombreux parents souhaiteraient choisir le sexe de leur bébé. Il y a ceux qui désirent absolument un petit garçon et d’autres  qui veulent avoir une fille. Pour les couples qui ont une préférence, il existe désormais différentes méthodes pour concevoir le sexe du futur bébé. Il faut cependant  savoir différencier les bons des mauvais conseils.

Les méthodes les moins fiables

Avoir la possibilité de choisir le sexe de son futur bébé est un rêve vieux comme le monde. D’ailleurs, dès l’Antiquité, Aristote recommande d’observer la direction du vent avant de procéder à la procréation. Selon le célèbre philosophe, il faut attendre que le courant d’air vienne du Nord si  on veut avoir un garçon. La sagesse populaire suggère de patienter jusqu’à la pleine lune si on souhaite tomber enceinte d’une fille. Il est difficile cependant de conseiller les couples  d’adopter  une de ces méthodes, car personne n’a jamais témoigné de leur efficacité. Certains parents ont aussi leurs propres croyances. Selon eux, il faudrait concevoir le jour même de l’ovulation pour avoir un enfant de sexe masculin. Les scientifiques ont tenté de vérifier cette thèse, mais le résultat fut malheureusement négatif. En effet, la date de la conception n’influe pas sur le sexe du futur bébé. Il existe cependant des techniques qui sont fiables et qui permettent de tomber enceinte de l’enfant désiré.

Les méthodes scientifiquement prouvées

A l’instar de la fécondation in vitro, il existe désormais des méthodes plus naturelles pour influer sur le sexe du futur bébé. Il suffit pour cela de procéder à un suivi de PH. Il a été prouvé que les spermatozoïdes X responsables de la naissance d’une fille étaient plus actifs dans un milieu acide, alors que les chromosomes Y préféreraient les environnements basiques. Or, l’alimentation de la femme avant et durant la grossesse influence sur le pH de la glaire cervicale. De ce fait, si  on souhaite concevoir un petit garçon, il vaut mieux favoriser les nourritures riches en potassium et en sodium. Ainsi, on ne se prive surtout pas de charcuteries, de viande, de poissons et de tous les plats salés. On évite cependant les produits laitiers. En revanche, pour les parents qui veulent savoir comment avoir une fille, il suffit de se renseigner chez des spécialistes. Généralement, tous les aliments qui possèdent une bonne teneur en calcium sont à privilégier. Il existe aujourd’hui des compléments alimentaires conçus en ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.